Thérapie enfant, adolescent.

Relation parent-enfant

 

 

Thérapie enfant

 L’enfant dit souvent sa souffrance par un symptôme, un mal-être qu’il est nécessaire d’entendre et de décoder. Les symptômes peuvent être variés, mais les plus fréquents sont: la tristesse, l’ isolement, ou au contraire l’agitation et les colères. Les difficultés peuvent se focaliser sur des moments de la vie quotidienne, autour du sommeil et de l’alimentation, de la constipation, de la propreté, ou sur les apprentissages ( troubles de la parole, dans les acquisitions scolaires.)

L’élan de vie de l’enfant m’émerveille en même temps qu’il m’interpelle sur les formes qu’il prend selon la personnalité de l’enfant, son âge, la relation à ses parents, son environnement.

Parfois le temps fait son oeuvre et les problèmes s’effacent, mais d’autres fois cela persiste, s’aggrave. Si l’enfant n’est pas bien, les relations familiales vont en pâtir et ses relations amicales aussi.

Mon travail est d’accompagner l’enfant dans des modalités différentes que ce soit dans le rapport à lui même ou aux autres. Pour cela j’utilise le jeu, le dessin, la parole.

Ce chemin personnel à l’enfant est toujours en lien avec les parents.

 

 

Thérapie adolescent

L’adolescence peut être comparée à une deuxième naissance. C’est une mutation corporelle (la puberté), affective (éloignement de la spère familiale pour aller vers ses pairs), et psychologique (entre le principe de plaisir et de réalité, la question des limites).

A cette période, tous les thèmes de l’existence humaine sont présents. Cela remue le jeune et sa famille…

Le souci est que souvent l’adolescent se renferme sur lui même et parle peu.

J’accompagne les adolescents dans leur personnalité naissante en lien avec les autres. En soutenant leurs ressources, en identifiant les fragilités, nous imaginons ensemble des solutions aux problèmes rencontrés.

Mon double parcours, d’éducatrice en institution et d’analyste psycho-organique, permet une multitude d’approches en fonction du jeune et de sa problématique.

Je travaille avec la parole biensûr, mais aussi avec une méthode de méditation en pleine conscience (visualisation d’images, rêves éveillés guidés) afin de relier les sensations aux émotions. J’utilise aussi le dessin et l’écriture, ou les jeux de rôle. Ses médiateurs thérapeutiques permettent d’ouvrir le champs des possibles pour traverser les difficultés.

 

 

Soutien parental – relation parent(s)-enfant

Grandir, éduquer, aimer semblent si naturels, et pourtant maintes épreuves de la vie viennent mettre à mal l’enfant et ses parents.

La société a beaucoup évolué en peu de temps : couples éloignés des familles, distances professionnelles, séparations…
Aujourd’hui, que ce soit dans mon entourage personnel ou professionnel, je rencontre beaucoup de parents fragilisés, fatigués, ne sachant plus comment faire pour retrouver la joie d’être ensemble et une certaine harmonie dans leur vie familiale.

Ces réflexions ont toujours été importantes pour moi, mais c’est en devenant maman qu’elles sont devenues centrales. J’ai alors commencé à faire des recherches plus précises sur les changements personnels et relationnels qu’implique le fait de devenir parents. Comment ce passage du couple à la famille se construit-il ? Comment s’ajuste le lien parent-enfant dans le concret de la vie ? Comment être femme et mère, homme et père ?

 

Certains parents glissent aussi peu à peu vers un épuisement global: le corps est fatigué, le cœur asséché, la tête fonctionne en mode de gestion mécanique…Ce phénomène est aujourd’hui reconnu et appelé « burn out » parental. Sa logique et les symptômes sont les mêmes que le burn-out professionnel : fatigue physique, manque de soutien extérieur, discontinuité des activités, peu de reconnaissance, douleurs corporelles, ce qui entraîne à la longue un épuisement et une perte d’estime de soi. Afin de prévenir ce mal être qui a des conséquences sur le couple et toutes les relations familiales, il est important de ne pas s’isoler. En parler et identifier les nœuds sont nécessaires pour passer ce cap difficile.

 

Notre équilibre est essentiel à notre bonheur, et notre joie de vivre à l’équilibre de nos enfants. Vous pouvez traverser et retrouver un équilibre plus solide (et paradoxalement plus souple), dans le respect de la place et de la personnalité de chaque membre de votre famille.
Chaque jour est à créer : chacun à sa place et tous ensemble.

Dans cette démarche personnelle et professionnelle, j’ai suivi une formation à la psychothérapie. J’ai choisi l’Ecole Française d’Analyse Psycho-Organique afin d’approcher la question de la parentalité en reliant le corps, le cœur et la raison.

Etre enfant et parent en devenir nous remuent viscéralement et nos liens se construisent entremêlés dans ces trois niveaux.
L’éducation ne se réduit pas à des recettes. Notre responsabilité de parents vient nous chercher profondément sur l’enfant que l’on a été, sur nos émotions, nos valeurs d’adultes.

 

Parce-qu’on ne naît pas parent mais qu’on le devient, je vous propose d’identifier ensemble
vos envies et vos difficultés afin de soutenir vos ressources et vos compétences.
 

 

« Essayer, c’est déjà réussir »

(Paul Boyesen)

 

- les séances : le/les parents et l’enfant, l’enfant seul ou le parent seul. Cela est discuté ensemble après un premier entretien.

La séance varie entre 45 min et 1 heure (nous le décidons ensemble).

Son coût est de 45 euros.

 

 

Contact :

Cabinet de Psychothérapie du jardin Public

14 bis rue Danjou
33000 Bordeaux

Téléphone : 06 17 20 00 31

Mail : Cliquez ici